top of page

MOUAIS... Comment ne pas dire OUI quand on pense NON

Dernière mise à jour : 9 mai


Vous arrive-t-il de répondre oui à une demande alors que vous pensiez non? D'accepter à contrecœur, de mauvais gré? Ou bien de refuser une proposition alors qu'au fond, vous auriez préféré l'accepter?

Il peut s'agir de demandes explicites, précises et claires, comme de suggestions, d'incitations…

 

Par exemple je me rappelle avoir accepté d'aller au restaurant avec des amis alors que j'avais des ressources financières très limitées et que j'étais particulièrement fatiguée ce jour-là.

 

En fait, j'aurais aimé prendre le temps de réfléchir à cette demande, pour clarifier mes options, choisir la réponse à la fois la plus sincère et la plus respectueuse.

Je voulais faire plaisir à mes amis, éviter les vexer/blesser/fâcher, je craignais potentiellement de perdre leur amitié/estime/amour…

J'ai eu peur d'une dispute, d'un conflit.

Je croyais que mon seul choix consistait soit à accepter la demande (donc en faveur des autres), soit à la refuser (en ma faveur). Dans les deux cas, je n'étais pas satisfaite!

 

Comprendre à quoi on dit MOUI

Et vous, négligez-vous parfois certains de vos besoins parce que:

  • vous manquez de clarté sur ce que vous voulez vraiment?

  • vous voulez prendre soin de l'autre personne, lui montrer qu'elle compte pour vous?

  • vous aimez les relations où vous vivez de l'amitié, de l'amour, de la considération, de l'inclusion/appartenance…?

  • vous privilégiez très nettement les situations harmonieuses, paisibles et simples?


Pourquoi est-ce important de répondre NON quand quelque chose ne nous convient pas?

Pour moi, c'est une question d'intégrité, de sincérité, de respect de soi et des autres; cela contribue à plus de confiance dans la relation, et l'action finalement mise en place en sera plus efficace car elle conviendra mieux et aura été vraiment choisie.


Distinguer l'action proposée (demande) de ce qui la motive (intention)

Dorénavant, quand j'ai envie de dire non à quelque chose qu'on me demande, je me rappelle que je dis non à cette demande spécifique (aller à ce restaurant ce jour-là avec ces personnes-là), et que je veux dire oui à ce qui est important pour l'autre personne, ses motivations (passer du bon temps entre amis, la simplicité de ne pas avoir à cuisiner, le choix des plats…) ET oui à ce qui est important pour moi.

Faire cette distinction entre la demande spécifique et les motivations qui la sous-tendent, me permet d'avoir de la considération pour l'autre tout en ayant de l'espace pour mes propres valeurs/besoins (repos, faire le meilleur usage de mes ressources, amitié, considération, écoute…).

 

Les multiples OUI à l'intérieur du NON

A la lumière de ces besoins respectifs, je peux choisir plus consciemment une stratégie qui prend en compte les plus importants. Je sors du raisonnement binaire "toi OU moi", "oui OU non", pour créer du ET sur-mesure!

 

Ainsi je pourrais répondre OUI à la proposition de restaurant: "je serais ravie de partager ces moments d'amitié et de simplicité avec vous au restaurant; comme je suis fatiguée, je repartirai assez tôt; par ailleurs, mes finances étant plus limitées en ce moment que ce que j'aimerais, est-ce que ça marche si chacun paie sa part? Comme ça je peux me contenter d'un plat du jour et réduire ma dépense…"

>>>> J'intègre ce qui est important pour moi en aménageant la proposition initiale.

 

Ou je pourrais répondre NON à la proposition telle qu'elle m'a été faite pour dire OUI à nos besoins respectifs, comme par exemple en disant: "j'aimerais beaucoup partager ces moments d'amitié et de simplicité au restaurant ce soir, et en même temps, je suis très fatiguée et je voudrais surtout me reposer. Pourrait-on remettre à demain ou un autre jour? Sinon j'espère que vous passerez une agréable soirée et que la prochaine fois, je serai des vôtres!

>>>> Je réponds non à la proposition initiale en précisant à quoi je dis oui (me reposer, l'amitié, la simplicité…) et en proposant autre chose qui marcherait mieux pour moi, tout en vérifiant si ça convient à l'autre personne aussi.

 


PRATIQUE

Voici une pratique que je trouve bien utile pour intégrer ce mode de fonctionnement. Je vous propose de commencer avec une situation que vous avez déjà vécue, pour plus de facilité, et par écrit, pour plus de clarté!

 

  1. Que m'a-t-on demandé? Je note les mots exacts si possible.

  2. (Optionnel) - Quelle a été ma réaction sur le moment, quand on m'a fait cette demande. Je note mes pensées et mes émotions du moment, ce qui était important pour moi.

  3. Et maintenant, qu'est-ce que cela me fait d'y repenser? Je note mes pensées, mes émotions, ce qui est important pour moi.

  4. Qu'est-ce qui m'a empêché de dire OUI de bon cœur? Et surtout, pourquoi aurais-je voulu dire NON? De quoi j'aurais eu besoin? Je note ce qui est important pour moi et que j'aimerais prendre en compte.

  5. Qu'est-ce qui m'a empêché de dire NON? Qui m'a fait dire OUI? Je note ce qui est si important pour moi que j'y accorde si souvent la priorité.

  6. A mon avis, pourquoi cette autre personne m'a fait cette demande? Qu'est-ce que ça lui apporte?

  7. Je me recentre sur moi-même en observant comment je me sens en cet instant (sentiments, émotions, ressentis corporels).

  8. En rassemblant les réponses 4, 5 et 6, que répondrais-je si je devais revivre cette situation? Est-ce que j'accepterais aussi? Je refuserais? Je proposerais une autre solution? Laquelle?

 

SUITE DE LA PRATIQUE

 

Après plusieurs entrainements a posteriori, peut-être vous sentirez-vous apte à changer de mode de fonctionnement en direct live!

Et voilà justement qu'on vous demande quelque chose et que vous hésitez... Comment répondre avec sincérité, en prenant soin de vous et de l'autre, pour nourrir la confiance réciproque et limiter le risque de conflit?

 

Voici ce que je vous invite à faire:

 

  • Je propose de donner ma réponse dans un quart d'heure, demain soir… pour prendre le temps d'y réfléchir/vérifier deux-trois choses/m'assurer que c'est possible.

  • Je m'intéresse à ce que ça apporterait à la personne qui me fait la demande (soutien, connexion, efficacité…)

  • Je partage pourquoi j'ai envie de dire oui (considération, soutien...) et pourquoi je voudrais aussi dire non (repos, faire le meilleur usage de mon temps...).

  • Je propose une solution qui me contenterait pleinement ET que l'autre personne peut accepter aussi.

  • Nous ajustons notre solution ensemble jusqu'à ce qu'elle soit satisfaisante pour nous deux.

 

Kommentarer


bottom of page