top of page

Ma conception de l'empathie

Dernière mise à jour : 9 mai


girafes

L'empathie telle que je la conçois consiste à se mettre à l'écoute, non pas de ce qu'elle dit (ou fait), mais de ce que vit la personne intérieurement.

A voir avec mon coeur ouvert, ce qui est essentiel pour cette personne, ce qu'elle aime(rait) tant vivre, ce qui la motive et l'anime.

Ce peut être par exemple la considération, le joie, le soutien, l'amitié, être entendu.e, prendre soin, contribuer, etc... Toutes ces valeurs communes à tout être humain.


Je me détache de ce que la personne exprime comme croyances, jugements, interprétations etc, comme de ses actions, et je me questionne sur les valeurs exprimées d'une manière parfois si tragique (car ayant des effets très différents de ce que la personne voudrait en fait).


J'accueille aussi les émotions, les sentiments et les ressentis corporels en prenant la mesure de leur intensité, comme des signaux attirant l'attention sur ces valeurs humaines et donc sans chercher à les changer, les faire disparaitre ou les atténuer.


Un exemple apportera probablement de la clarté à mon propos:

En attendant le bus ce matin, l'adolescent qui se tenait à côté de moi a dit des choses comme "j'en ai marre de poireauter, ce bus a déjà 10 min de retard, c'est toujours pareil!". Si j'en ai la capacité, je peux choisir de tenter de deviner ce qui est important pour lui et qui le motive à dire ça: "Quand vous dites-ça, vous voulez que j'entende votre frustration et votre déception, peut-être? Vous êtes énervé que le bus ne soit pas arrivé à l'heure prévue, parce que vous préférez être assis au chaud dans le bus plutôt que debout dans le froid? (Besoin de confort) Parce que vous aimez bénéficier d'une certaine prévisibilité? (Besoin de prévisibilité) Vous voudriez avoir confiance que vous pouvez compter sur les transports publics pour vous emmener où vous voulez aller?

(Besoin de confiance) J'imagine aussi que vous aimez faire le meilleur usage de votre temps (et que si vous aviez su avec certitude que le bus aurait 15min de retard, vous auriez utilisé ce temps pour finir votre déjeuner, par exemple)? (Besoin de faire le meilleur usage de son temps)

Bref, en portant mon attention, non pas sur es jugements de la personne et l'expression de son exaspération/frustration..., mais sur ses besoins, ses valeurs d'être humain (que je partage!), et en les vérifiant avec elle petit à petit, je lui permets d'être entendue et comprise dans ce qu'elle est en train de vivre, je lui offre un espace particulier où ce qu'elle vit est vu, entendu, accueilli, tel quel, dans toutes ses dimensions (mentale, verbale, émotionnelle, énergétique, physique...).

Cet espace d'accueil permet généralement une détente et un shift qui débouche naturellement sur une stratégie au service de ces valeurs. Par exemple, l'adolescent finira par me dire: "à partir de demain, je ferais mieux d'y aller en voiture avec mon pote!"



댓글


bottom of page