La voix de mon enfant (ou la mienne) est rauque, cassée…

… elle s’en va parfois voire souvent…

La communication orale passe en grande partie par cet outil extraordinaire qu’est la VOIX.

Cette voix ne se réduit pas au simple rôle de vecteur de nos paroles, elle est aussi l’expression de nos sentiments, de notre personnalité toute entière, elle donne à entendre de nous-mêmes comme notre style vestimentaire donne à voir de nous. Vous savez bien qu’elle tremble quand on a le trac, qu’elle se remplit de trémolos quand on a du chagrin et qu’elle peut être autoritaire et volontaire ou au contraire tendre et chaleureuse quand on s’adresse à nos enfants ! certains utilisent une voix rauque et grave qui leur confère un air rocker ou sérieux, d’autres une voix  envoûtante pour convaincre etc… Les qualificatifs appliqués à la voix sont innombrables !

Mais parfois, cette voix si précieuse nous joue des tours, et cela peut arriver à tout le monde, à n’importe que moment de la vie, qu’on l’utilise de manière privée ou professionnelle, qu’il s’agisse d’un enfant qui crie beaucoup au foot, d’une maman ou d’un enseignant, d’un chanteur ou d’un retraité récemment opéré de la thyroïde par exemple. Il arrive même que ponctuellement, à l’occasion d’un évènement très chargé émotionnellement, la voix nous manque, au sens propre du terme, et qu’elle revienne… ou pas, rapidement.

Certaines personnes ont une voix éraillée depuis leur plus tendre enfance, et cela les caractérise sans les gêner, d’autres trouvent leur voix trop grave ou trop aigüe, et ne la supportent plus. Souvent, la voix malmenée par une utilisation inadéquate, se détériore jusqu’à des épisodes d’aphonie partielle ou complète (la voix disparait) et cela peut durer des années, avec des périodes d’amélioration et des rechutes.

  • si votre voix vous gêne, si vous traversez des périodes de dysphonie voire d’aphonie, ou si votre enfant a une voix rauque, éraillée de manière prolongée, il est important de consulter un médecin ORL ou phoniatre et/ou un orthophoniste, qui vous aideront à améliorer cette situation inconfortable voire douloureuse. Des examens spécifiques permettront d’écarter l’hypothèse d’une pathologie organique (laryngites, kystes, nodules…).

Les commentaires sont fermés.