IMPORTANT

Confidentialité, droits des patients Les droits des patients sont respectés selon les Human Rights Act 1993, Health and Disability Act 1994. En conformité avec le Privacy act 1993 : Les informations recueillies auprès des patients et de leur famille ont pour seul objectif de cerner au mieux les difficultés et les points forts du patient en contexte et de participer à l’élaboration du diagnostic orthophonique. Mot à mots s’engage à protéger la confidentialité  de ces informations.

Avec l’accord des patients et/ou de leur famille, Mot à mots peut être amené à échanger avec l’enseignant(e) de l’enfant si nécessaire, dans le but de coordonner l’aide apportée à cet enfant et d’en augmenter ainsi l’efficacité. Les dossiers contenant les informations nécessaires aux bilans et aux soins des patients demeurent au cabinet orthophonique. Un compte-rendu de la progression des soins est rédigé à l’attention des parents à la fin de chaque trimestre scolaire.

Préalablement à chaque bilan et prise en charge, Mot à mots demande à chaque patient (ou personne responsable  si le patient est un enfant), de signer un document attestant qu’il a été informé de ses droits évoqués ci-dessus.

Mot à mots respecte les différences culturelles et le niveau individuel de chacun. Lorsque le patient est un enfant, la famille et en particulier les parents font partie intégrante des soins proposés, car les parents sont les mieux placés pour aider leur enfant : ce sont eux qui le connaissent le mieux.

La participation de la famille s’élabore conjointement et s’ajuste au fur et à mesure des besoins, dans le respect de des possibilités de chacun.

Urgences et accidents : En cas d’accident, le cabinet Mot à mots dispose d’une trousse de secours. Les accidents sont notés dans le registre réservé à cet effet. Si nécessaire, Mot à mots contactera les services de secours d’urgence (111). En cas d’incendie, la procédure d’évacuation est affichée dans les locaux de Mot à mots.

Les commentaires sont fermés.